Panier

0

Votre panier est vide

Aller au magasin

Pourquoi les shampoings moussent-ils ?

par :Soufian Vanrossomme 0 Commentaires
Pourquoi les shampoings moussent-ils ?

Le shampoing tel qu’on le connaît existe depuis les années 30 . Cette chose qu’on croit exister depuis la nuit des temps n’existe que depuis 100 ans.

Ce qui fait mousser le shampoing, c'est le laurylsulfate de sodium. Des actifs chimiques aujourd’hui démocratisé  . En réalité, c'est un détergeant puissant qui abîme le cuir chevelu et sa fine couche d’huile naturelle.

Une étude en santé environnementale visant à analyser notre exposition quotidienne aux produits chimiques sont de plus en plus nombreuses. Des organismes aux États-Unis dénoncent entre autre la présence de contaminants dans nos cosmétiques et se battent pour une législation plus transparente. Un pas positif pour faire évoluer les choses. 

Les tensioactifs cationiques, employés dans les shampoings pour cheveux secs (afin d’éviter le chargement électrostatique) et pour leurs propriétés antibactériennes, se révèlent très irritants.

 

  • Les tensioactifs anioniques s’avèrent plus doux que les précédents (Sodium Laureth Sulfosuccinate, par exemple).
  • Les tensioactifs amphotères (comme le Cocamidopropyl Betaïne) sont encore un peu plus doux.
  • Les tensioactifs non ioniques, obtenus à partir de matières premières renouvelables (les cocoglucosides, par exemple), paraissent particulièrement doux pour la peau. Comparés au Sodium Lauryl Sulfate, lui aussi non ionique, les alkylpolyglycoside (APG ou tensioactifs de sucre) sont nettement moins allergènes. Ils sont élaborés à partir de saccharose, de glucose et d’amidon.
  • Les acylglutamates, encore plus doux pour la peau, se font encore rares dans les produits de soins pour le corps en raison de leur prix élevé.

 

Conclusion : pour être un bon shampoing, il ne suffit pas de mousser, encore faut-il nettoyer sans agresser, voire sublimer 

 

Mots clés :
catégories : Blog Nyjila

Laissez un commentaire

Related post